mes outils

Publié le par cyril

Je me suis dit que ça pouvait être intéressant de mettre une photo des outils que j'utilise le plus souvent, trés simples en fait.
Ce qui ressemble à un crayon à gauche du petit rabot est en fait un scalpel, indispensable pour incruster proprement la rosace: j'en parlerai plus tard.
Le rectangle en métal est un racloir de menuisier, outil à la fois d'une simplicité extrême, mais d'une efficacité redoutable pour affiner la table d'harmonie avec précision. Seul inconvénient: ça détruit les pouces. Cet outil mériterait un article à lui tout seul, il faudra que j'y pense.
Pour les pinces, presses etc..., j'en ai bien plus évidemment. Pensez aussi à avoir sous la main beaucoup de petits morceaux de bois à utiliser comme martyrs, pour ne pas abimer les pièces que vous serrez.
Devant la titebond, j'ai mis une des presses que je me suis fabriqué avec une tringle à riseaux coupée en tranches, de la tige filletée et des écrous papillons. Super pratique pour coller la table et le fond. C'est un peu de boulot à faire mais ça vaut le coup si on compte faire plusieurs guitares, difficile de bosser proprement avec de simples serre-joints.
La dremel avec sa petite scie circulaire est aussi redoutable pour des découpes précises (filets entre autres). J'ai aussi le support défonceuse pour faire les feuillures qui reçoivent les filets, quelques fraises et forets de tailles diverses. La aussi, c'est un petit investissement, mais ça rend vraiment des services.
Les ciseaux à bois sont basiques, mais bien affutés ça marche. Pareil pour les rabots, mais l'affutage des fers est un vrai casse-tête que je n'ai pas encore complètement résolu.
Ajouter à ça: papier de verre , perceuse, rabot électrique, pinceaux, comparateur (pour l'épaisseur de la table, du fond et des éclisses), scotch double face, scotch de masquage, vernis, je parlerai de tout ça au fur et à mesure.

Commenter cet article