La guitare de Fredo finie

Publié le par cyril

La fbrication de cette guitare a été vraiment intéressante pour moi, puisque j'ai dû expérimenter à la demande de Fredo quelques techniques que je ne connaissais pas, particulièrement pour la rosace et le manche. Le résultat est vraiment à la hauteur tant au niveau esthétique qu'au niveau de la sonorité, très puissante et très équilibrée.

le vernis est celui que j'ai utilisé pour ma première guitare: un vernis au tampon légèrement teinté qui donne un aspect légèrement vieilli à la guitare.





La tête a un placage d'ébène. La plaque de protection de la tige du truss rod est gravée aux initiales de son propriétaire.









Les mécaniques sont des Miller, très belles et efficaces.
Le talon est très fin, et cette fois j'y ai mis des plaques décoratives de noyer, érable et ébène.

Les deux bandes en noyer tranchent bien sur l'érable ondé du manche.

Enfin, un gros plan sur l'incrustation en érable ondé en bas de la caisse, le cordier et le chevalet en palissandre, avec une barette en ébène à son sommet.


En plus de l'aspect esthétique, Fred voulait aussi un gros son, beaucoup de basses, sans négliger les médiums et les aigues. Je dois avouer en toute modestie que ce but est atteint, la guitare est encore très verte mais elle sonne déja formidablement bien, Fred m'a dit qu'elle avait déja évolué, nous essaierons de faire un petit enregistrement mp3 un de ces jours.

Publié dans la guitare de Fredo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alqua 21/12/2009 08:26


bonjour et merci pour ce blog qui me remotive pour ce projet de construire ça guitare

seche.

ps j'adore le comparateur d' epaisseur c'est genial!!!

a tu quelque bonne adresse pour le bois de lutherie ?

quel colle utilise tu?
cordialement


cyril 22/12/2009 11:03


bonjour, et merci pour ce commentaire. En démarrant ce blog, j'avais effectivement comme idée de motiver d'autres personnes à se lancer dans la lutherie mateur en montrant que ce n'est finalement
pas si compliqué que ça.

en ce qui concerne le compas d'épaisseur, celui que je montre est ma première version, mais ça marche très bien, si on ne veut faire qu'une guitare. Depuis, j'ai investi dans un vrai compas
d'épaisseur, tout de même plus pratique et plus précis.

Je prends généralement mon bois de lutherie chez luthimate, qui est à Sens, donc pas trop loin de chez moi, et aussi ches Maréchaux sas, en région parisienne, pas trop loin de chez moi non plus.
Tous les deux font aussi de la vente en ligne pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
Sinon, les meilleurs fournisseurs sont en Espagne, je commande souvent chez Madinter et chez Maderas Barber, ils sont un peu moins chers, mais on ne peut pas choisir son bois (à moins d'aller sur
place, mais ça fait loin pour moi)


Le vieux Léon 16/11/2009 23:18


Quel beau travail ! Félicitations Cyril.
Le vieux Léon


Demailly 01/02/2009 11:50

Bonjour,
Je suis stupéfait par la beauté de cette guitare "Manouche". Elle est d'une beauté incroyable.
Mais la beauté ne fait pas tout et j'attends avec impatience un petit enregistrement MP3.
Musicalement votre.

Mathias 09/12/2008 22:33

Bonjour, combien te coûte en tout et pour tout et environ la construction d'une guitare. A ton avis, peut-on se lancer dans une telle entreprise sans expérience antérieure, juste avec des plans, des conseils, et son courage ?

100%Carton 02/06/2008 13:17

Bonjour,Merci à vous pour vos précieux conseils et la multitude d'informations concernant la réalisation de guitare.Pour ma part, je vous communique mon blog personnel concernant la création de mobilier et d'objets en carton.J'ai réalisé une guitare de type "Jazz Manouche".http://centpourcentkarton.blogspot.com/Bonne continuationA plus100%Carton

cyril 02/06/2008 21:20


merci pour ces encouragements, et bravo également pour ces surprenantes réalisations en carton!!